AWS célèbre ses 12 ans, dont plus de 10 ans de présence en Europe

Amazon Web Services célèbre le 14 mars 2018 ses 12 ans d’expérience, une histoire qui a commencé an 2006 avec la mise à disposition du service de stockage Amazon Simple Storage Service (S3) aux entreprises de toutes tailles. Après l’ouverture d’une Région AWS aux Etats Unis, AWS a rapidement étendu son infrastructure en Europe et a ouvert il y a 10 ans à Dublin, en Irlande.

Depuis ce jour AWS investit continuellement en Europe et met à disposition de ses clients quatre Régions AWS rassemblant 12 Zones de Disponibilité : en France (2017), au Royaume-Uni (2016), en Allemagne (2014) et en Irlande (2007). Pour répondre aux demandes de ses clients, AWS continue son expansion et a prévu de lancer une nouvelle Région AWS et trois Zones de Disponibilité en Suède avant la fin de l’année.

En plus des Régions constituant son infrastructure, AWS s’est également doté de 35 emplacements périphériques à travers 18 villes en Europe au cours des 10 dernières années. Cela représente au total 33 points de présence et deux points de caches périphériques régionaux, permettant aux clients à travers la région d’accéder à des services tels qu’Amazon CloudFront, Amazon Route 53, AWS Shield, et AWS WAF. Ces clients peuvent alors exécuter leurs applications en toute sécurité et réduire au maximum la latence pour leurs utilisateurs finaux. Le développement de ces infrastructures a été salué par les organisations de tous les secteurs, des start-up aux PME, en passant par les grandes entreprises et le secteur public. Depuis son implantation en Europe, AWS a connu une croissance rapide et ses services sont désormais utilisés par des millions de clients. On compte notamment des dizaines de milliers de clients en France comme en Allemagne et plus de 100 000 au Royaume-Uni et des centaines de milliers dans le reste de la région.

Afin d’accompagner au mieux les clients et supporter les infrastructures en place, AWS recrute des talents partout en Europe et compte aujourd’hui des gestionnaires de compte, architectes solutions, responsables partenariats,  consultants, équipes support, et d’autres fonctions permettant d’interagir directement avec les clients. Les équipes AWS sont basées dans 18 bureaux implantés dans 13 pays différents. AWS renforce aussi son expertise en matière de Développement et d’Ingénierie et a ouvert de nouveaux postes comme : ingénieurs développement logiciel et réseaux, ingénieurs datacenter, experts en Machine Learning, et bien d’autres encore. Au sein de six centres de développement répartis dans sept pays, ces équipes travaillent sur des sujets très divers : des services de base d’AWS, comme Amazon EC2, aux technologies de calcul et de mise en réseau en passant par les technologies d’Intelligence Artificielle et de Machine Learning.

AWS a étendu sa présence ces 10 dernières années tout en travaillant à diminuer ses tarifs, 64 fois depuis 2006. Par exemple, à son lancement en 2007 en Irlande, Amazon S3 coutait 0.18$ par Go par mois pour du stockage standard. En novembre dernier, le niveau de stockage le plus coûteux d’Amazon S3 dans la Région AWS Irlande s’élevait à 0.023$ par Go par mois, soit une réduction d’environ 90% par rapport à son prix de lancement. Et comme AWS continue de s’étendre en Europe, il faut s’attendre à ce que les tarifs continuent de baisser grâce aux économies d’échelle réalisées et rebasculées sur la facture des clients.

Accompagner les start-ups européennes

 Les start-ups ont été parmi les premiers clients de la Région AWS en Irlande à son ouverture en 2007. Depuis, AWS les accompagne en mettant en place des programmes et activités qui répondent à leurs besoins. En 2013, AWS a lancé AWS Activate, un programme gratuit destiné à fournir aux start-up des conseils personnalisés d’experts AWS, des formations en ligne, des ateliers, un service client, des offres, ainsi que 100 000 dollars de crédits pour des services AWS. Amazon Web Services dispose aussi d’équipes de développeurs chargés d’aider les start-up, ainsi que d’architectes solutions dont la mission est d’accompagner les jeunes entreprises dans leur croissance. Non seulement cela aide les nouvelles entreprises issues de pépinières de start-up comme celles de  Berlin, Londres, Paris ou Stockholm à se faire connaître, mais cela permet aussi à de nouveaux centres comme Amsterdam, Barcelone, Dublin ou Lisbonne de se développer. AWS travaille aussi étroitement avec les acteurs du capital-risque, les accélérateurs de start-up et les incubateurs afin d’aider les entreprises à se développer dans le cloud.

AWS est aujourd’hui l’infrastructure de référence de certaines des start-up les plus prometteuses en Europe et dans le monde entier. Elle compte parmi ses clients Blippar, Deliveroo, Delivery Hero, Dubsmash, Funding Circle,  Home24, iZettle, Just Eat, King, Mojang, Rovio, Spotify, Shazam, Skyscanner, Supercell, Teads, TrustPilot, Vente Privee, Vivino, WeTransfer, Zalando, Zoopla et bien d’autres encore.

Aider les entreprises à innover en Europe

 Ces 10 dernières années, AWS a également aidé les entreprises européennes à utiliser le cloud afin d’innover et de se démarquer de la concurrence. En France, l’adoption du cloud par les entreprises a explosé et aujourd’hui, 80% des entreprises du CAC40 utilisent le Cloud AWS afin de réduire leurs délais de commercialisation, leurs coûts, et accompagner les opérations commerciales des grandes entreprises. Des entreprises du CAC 40 comme Capgemini, Engie, LafargeHolcim, Schneider Electric, la Société Générale ou encore Veolia tirent parti d’AWS pour innover plus rapidement. Par exemple, Veolia utilise les technologies IoT d’AWS afin d’identifier les besoins et d’effectuer des maintenances prédictives de ses équipements et devient en 2018 la première entreprise du CAC40 à ne posséder aucun datacenter en France.

En Allemagne, plus de deux tiers des entreprises du DAX30, l’indice boursier allemand, utilisent la technologie cloud d’Amazon Web Services. Parmi elles, on retrouve des géants de leur secteur comme BMW, Continental, ProSiebenSat, RWE, SAP ou encore Siemens. Aux Pays-Bas, plus de 80% des entreprises locales cotées en bourse – telles que Philips, Royal Dutch Shell, Unilever, et Randstad – utilisent le cloud AWS pour les mêmes raisons que les entreprises du CAC 40. Randstad a récemment annoncé la migration de l’ensemble de ses datacenters internationaux sur AWS. Son objectif est d’améliorer son efficacité et d’adapter ses infrastructures informatiques à ses aspirations digitales, c’est-à-dire à fournir des services de haute qualité à ses clients dans le monde entier.

Réduire les coûts dans le secteur public en Europe

 En plus des start-up et des entreprises, AWS observe un grand appétit du secteur public pour le cloud en Europe. Ce phénomène concerne de nombreux domaines très différents du secteur public allant de l’enseignement et de la recherche aux organismes à but non lucratif en passant par le gouvernement et les autorités locales. AWS a ainsi remarqué que les villes se tournent rapidement vers l’innovation et développent de nouvelles façons de s’engager et de servir les citoyens. En France, on observe une forte adoption d’AWS dans le secteur public par des organisations qui choisissent AWS pour transformer les services qu’elles fournissent aux citoyens français. Kartable, Les Restos du Coeur, OpenClassrooms, Radio France, SNCF et beaucoup d’autres utilisent AWS pour réduire les coûts et accélérer leur phase de test afin de fournir des services fiables, sécurisés et innovants aux utilisateurs à travers le pays.

Dans le secteur de l’éducation, AWS soutient le développement de compétences dans les domaines de la technologie et du cloud dans les universités grâce à son programme AWS Educate qui donne aux élèves et aux professeurs accès à des ressources sur le cloud. Ce programme est accessible aux élèves d’universités telles que l’Ecole Polytechnique en France, Cambridge au Royaume-Uni, l’Institut Fraunhofer en Allemagne, l’Université de Limerick en Irlande, l’Ecole Polytechnique de Milan et de nombreuses autres.

Créer de nouvelles opportunités pour les partenaires européens

 En plus de travailler avec des start-ups en plein essor, des entreprises reconnues et des organisations du secteur public, AWS a aussi construit un écosystème dynamique de partenaires et travaille avec des dizaines de milliers de partenaires consultants et de partenaires technologiques (dont des éditeurs de logiciels indépendants) dans le monde entier.

Le programme Réseau de partenaires AWS (APN), offrant une assistance technique, commerciale et marketing aux membres de l’écosystème de partenaires d’AWS, opère en Europe avec l’aide de partenaires technologiques et consultants : des principaux Intégrateurs Systèmes comme Capgemini et Accenture à des intégrateurs régionaux de plus petite taille qui se sont développés grâce à AWS tels que Claranet, CloudReach, KCom, Nordcloud, TecRacer, ou encore Storm Reply. AWS travaille aussi avec certains des plus gros éditeurs de logiciels indépendants comme Dassault Systemes, SAP, Sage, Software AG, ou encore Suse, ainsi qu’avec des éditeurs proposant des offres additionnelles comme Alces Flight, Checkpoint, Efront, Queue-it, et bien d’autres.

Beaucoup de ces éditeurs de logiciels indépendants sont aussi présents sur la marketplace d’AWS qui leur offre ainsi qu’aux partenaires consultants, un nouveau canal pour vendre leurs solutions à des millions de clients.

La protection des données : une priorité pour AWS

 Une des raisons pour lesquelles les clients migrent vers AWS réside dans les investissements réalisés par l’entreprise dans la sécurité, la conformité et la protection des données. Toutes les régions AWS dans le monde sont conçues, construites et régulièrement auditées de manière à répondre aux normes de conformité les plus strictes et à fournir des niveaux élevés de sécurité à tous les clients AWS. Parmi ces normes figurent notamment ISO 27001, ISO 27017, ISO 27018, SOC 1 (anciennement SAS 70), SOC 2 et SOC 3 (sécurité et disponibilité), PCI DSS niveau 1, et bien d’autres. Les clients bénéficient ainsi des meilleures pratiques liées à la politique de sécurité AWS, de l’architecture et des processus opérationnels pensés pour satisfaire les besoins des clients les plus sensibles en matière de sécurité.  AWS est certifié dans le cadre du Privacy Shield EU-US et met à disposition de ses clients l’Addendum AWS Data Processing (DPA) qui est déjà conforme au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), afin de leur permettre d’être prêts le 25 mai 2018 lorsque le RGPD entrera en vigueur. Le DPA AWS ainsi que le DPA RGDP permettent aux clients de transférer leurs données personnelles vers des pays extérieurs à l’Espace Économique Européen (EEE), et de se conformer à la législation européenne en matière de protection des données. AWS est également conforme au Code de conduite sur la protection des données des fournisseurs de services Cloud Infrastructure en Europe (CISPE). Le code de conduite CISPE valide le fait qu’AWS utilise des normes de protection appropriées pour protéger les données clients, conformément au RGPD. AWS offre aussi un large éventail de services et de fonctionnalités pour aider les clients à répondre aux exigences du RGPD notamment des services de contrôle d’accès, de surveillance, de connexion et de chiffrement.

 Accompagner l’adoption du cloud en Europe

 AWS n’offre pas simplement des services technologiques aux entreprises mais accompagne aussi la montée en compétences des clients en leur proposant des contenus dans leur langue et des programmes adaptés. AWS accompagne la migration vers le cloud de l’ensemble de ses clients, peu importe leur taille, et développe leurs compétences informatiques à l’aide de webinaires, vidéos, foires aux questions et blog posts. AWS a aussi créé des forums dédiés sur lesquels les clients peuvent discuter ensemble de la plateforme et échanger avec des experts à propos des défis qu’ils doivent relever ou des difficultés qu’ils rencontrent. AWS propose également une gamme complète de programmes, de formations et de certifications destinée à faire progresser techniquement les clients intéressés par les dernières nouveautés en matière de cloud computing, de bonnes pratiques et d’architectures.

Par exemple, AWS a œuvré pour favoriser le développement de l’ensemble de la communauté informatique en France en mettant en œuvre des programmes de formation et de certification. Pour renforcer cette action, AWS a récemment annoncé son projet de former gratuitement plus de 25 000 personnes en France au Cloud AWS, l’objectif étant de les aider à acquérir des compétences très recherchées. Ces personnes pourront accéder aux ressources de formation d’AWS en France grâce à des programmes existants comme AWS Academy, AWS Educate ou encore les AWSome days, et accéder à des webinaires en français animés par des formateurs techniques et des formateurs agréés d’AWS.

Pour en savoir plus sur ces formations ou découvrir la date du prochain évènement, rendez-vous sur : https://aws.amazon.com/fr/events/

Vous aimerez aussi...